Un comptable spécialisé

27 juil. . 2 min

Un comptable spécialisé

Quel que soit votre statut de location (nue, meublée) et le régime d’imposition de vos revenus (micro-foncier, micro-BIC ou réel), vous pouvez avoir intérêt à vous faire épauler dans votre investissement locatif par un expert-comptable.

On vous explique pourquoi et dans quel cas cela s’avère plus que pertinent.

Faire appel à un expert-comptable : quel intérêt ? 👨🏻‍💼

Ce dernier vous assure un niveau de protection supplémentaire et sa seule présence limite le risque de contrôle fiscal

Il peut également vous conseiller sur l’ensemble des sujets liés à la location, jusqu’aux cas les plus pointus. 

Toutefois, la configuration où le recours à un comptable spécialisé est quasi obligatoire est la LMNP au régime réel


En effet, dans ce cas de figure, les documents exigés par l’administration fiscale sont conséquents - ils constituent ce que l’on appelle la liasse fiscale - et les risques d’erreur majeurs (calcul des amortissements…).

 

Le coût des services d’un comptable spécialisé 💳

Dans ce dernier cas où les services d’un expert-comptable, si possible spécialisé en LMNP, est fortement recommandé, vous en avez pour environ 500 euros annuels à avancer de votre poche, à majorer des frais d’adhésion à un Centre de Gestion Agréé* (CGA) soit 140 euros si c’est votre choix.

Ces honoraires sont par la suite déductibles à hauteur de 66% en crédit d’impôt.

Le coût réel équivaut donc aux frais de télédéclaration de la liasse fiscale lorsqu’un propriétaire bailleur la fait en autonomie… CQFD.

Notre recommandation : amarris

*Pour rappel, cela vous offre 2 avantages :

  • Absence de majoration forfaitaire de 25% sur vos revenus locatifs
  • Crédit d’impôt de deux tiers des honoraires du comptable et du CGA.