Quels sont les risques à investir dans l’immobilier locatif ?

Investir

Gérer

6 avr. . 3 min

Quels sont les risques à investir dans l’immobilier locatif ?

L’immobilier offre des taux de rendement largement supérieurs à l’épargne réglementée (livret A, assurance-vie, PEL…) sans pour autant comporter de risques majeurs.

Sans risque vous dites ?

 

Et si le m2 chutait après avoir acheté ? Peu importe, le loyer qui vous tirez de votre appartement ne connaît pas de baisse ! Et puis, le prix de l’immobilier n’a jamais baissé en France sur une période de 20 ans (durée moyenne d’un emprunt) et n’est pas près de baisser de si tôt, bien au contraire !

Et si mon locataire ne payait pas son loyer ? Ce problème concerne 1 % du parc immobilier locatif français. Les Français sont des gens honnêtes ! Choisissez bien votre locataire et le problème est réglé. Au pire, optez pour une Assurance Loyers Impayés qui vous couvrira contre ce risque pour seulement 2 à 3 % du loyer.

Et si je ne trouvais pas de locataire ? En zone tendue (la plupart des grandes villes de France), il y a en moyenne 40 candidats par bien. Choisissez-bien votre lieu d’achat, et la vacance locative ne sera plus qu’un vague souvenir.

Et s’il y a des travaux imprévus ? D’abord, rappelez-vous que votre assurance habitation “Propriétaire Non Occupant” vous couvre pour la plupart des dégâts que vous pouvez subir. Ensuite, nous recommandons quand même de prévoir une petite enveloppe de côté d’un montant compris entre 2 et 5 % du prix du bien, just in case ! Enfin, ayez à l’esprit que tous les travaux sont déductibles de vos revenus locatifs, ce qui divise presque par 2 l’addition !

Pour approfondir, retrouvez ici notre article complet sur pourquoi il faut investir dans l’immobilier locatif.

Recevez la crème de nos articles dans votre boîte mail une fois par mois.