Faut-il investir dans le locatif ou acheter sa résidence principale ?

Investir

6 avr. . 4 min

Faut-il investir dans le locatif ou acheter sa résidence principale ?

Le grand débat ! 37 % des investisseurs ne sont eux-mêmes pas propriétaires de leur Résidence Principale (RP). Ce chiffre a de quoi surprendre ! Mais par les temps qui courent, les banques semblent préférer vous prêter de l’argent en sachant que vous recevrez un loyer pour payer votre mensualité. Et oui, la banque aussi a confiance dans l’investissement locatif ! En cas de difficulté, vous pouvez rapidement quitter un appartement que vous louez.
D’un point de vue purement financier, un principe simple est qu’il vaut toujours mieux d’abord acheter sa résidence principale afin de se libérer du poids d’un loyer qui constitue une perte sèche dans votre budget.
L’argument que l’on oppose souvent à cela est simple : en comparant ce que vous coûterait d’être propriétaire de l’appartement dans lequel vous vivez avec le loyer que vous payez, vous vous apercevrez qu’en être propriétaire serait beaucoup plus cher (plus la superficie de l’appartement est grande, plus cela est vrai).

 

Faites le calcul suivant :

1- Calculez ce que vous coûterait le fait d’être propriétaire de l’appartement dans lequel vous vivez. Pour ça, calculez la somme du prix du bien (frais d’agence inclus). Ajoutez-y les frais de notaire (environ 8 % du prix du bien hors frais d’agence). Utilisez un simulateur de mensualité de crédit pour estimer vos remboursements mensuels. Ajoutez les charges de copropriété non-déductibles et la taxe foncière (rapportées en valeurs mensuelles).

2- Une fois ce montant de frais obtenu, soustrayez votre loyer. Le montant obtenu correspond à la trésorerie que vous dégagez chaque mois grâce au fait d’être locataire.

3- Estimez que vous utilisez ce montant épargné chaque mois comme apport pour un investissement locatif à 10-12 % de rentabilité sur les capitaux propres investis. Cet argent, vous ne l’auriez pas gagné si vous étiez propriétaire !

4- Comparez le montant gagné (10-12 % de l’écart obtenus en 2-) à l’augmentation du prix de l’immobilier dans votre quartier (2-3 % par an). Par exemple, placer 2 000 € à 3 % (60€/mois de gain) est 2 fois moins intéressant que placer 1 000 € à 12 % (120 €) ! Le calcul donne souvent un résultat favorable à l’investissement locatif.

Le mot de la fin : n’oubliez pas qu’acheter ou louer dépend aussi de vos envies ! Acheter sa résidence principale présente l’avantage que les travaux que vous ferez seront à votre image et vous sentirez une satisfaction à vous savoir protégé des aléas du logement. En revanche, certains apprécient la flexibilité offerte par le fait d’être locataire. Un nouveau bébé pointe le bout de son nez ? Si vous êtes locataire, ce n’est qu’une affaire de déménagement. Si vous êtes propriétaire, vous allez d’abord devoir vendre votre bien (ce qui peut prendre plus de 6 mois même en zone tendue) et en trouver un autre, avec toute la difficulté que cela peut représenter. Vous partez faire un tour du monde ? En tant que locataire, vous n’avez qu’à rendre votre appartement. Propriétaire, vous allez devoir trouver un moyen de rembourser les mensualités de crédit et les charges et taxes associées à votre bien.

Recevez la crème de nos articles dans votre boîte mail une fois par mois.